Quinzaines de l'année:
 



AVRIL


samedi 01dimanche 02

10H00Au Ciné comme les grands: Une vie de chat

15H00Les p'tits cinéphiles: ernest et célestine

16H30La Jeune Fille sans MainsLe Chanteur de Gaza

18H30Le Chanteur de GazaLa Jeune Fille sans Mains

20H30ImpasseDiamond Island

UNE VIE DE CHAT - Dès 7 ans
AU CINÉ COMME LES GRANDS


Le Cinéma CityClub consacre un samedi matin par mois à une projection pour les enfants de 6 à 12 ans, avec le soutien de la Ville de Pully. Chaque séance est présentée par une médiatrice culturelle qui accompagne les enfants du vestiaire au goûter et discute avec eux de chaque film en leur livrant des clés de lecture enrichissantes.

SA 1ER AVRIL À 10H I Dès 7 ans
UNE VIE DE CHAT

De Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol
Animation, France, 2010, 1h05, en français, 7/7 ans
Un chat mène une double vie secrète: il passe ses journées avec Zoé, la fille d'un commissaire, mais la nuit il accompagne un voleur sur les toits de Paris. Alors que la mère de Zoé enquête sur les cambriolages nocturnes, un autre truand kidnappe la fillette.
«Une vie de chat frappe par sa souplesse gracile, la vivacité féline de ses dessins, l'harmonie bondissante de la musique et des couleurs. Il surprend par la manière dont il condense une intrigue de polar bigarrée et une chronique sociale touchante» (Le Monde).

Ouverture des portes: 9h30
Projection: 10h
Tarif unique: 10.- (goûter compris)

Séances conçues des enfants (mais les parents et accompagnants sont les bienvenus). Les enfants sont encadrés par l'équipe du Cinéma CityClub et sont sous sa responsabilité du début à la fin du film.

> Voir la bande-annonce
> Télécharger le programme "Au Ciné comme les grands" de janvier à mai 2017

ERNEST ET CÉLESTINE - Dès 4 ans
LES P'TITS CINÉPHILES


Le Cinéma CityCub fait la part belle aux familles! Des films inédits, adaptés aux tout petits, de très loin à plus près de chez nous, que ce soit pour s'initier au cinéma, pour faire une pause, pour rêver d'un autre monde ou pour apprendre à raconter.

DI 2 ET 23 AVRIL À 15H I Dès 4 ans
ERNEST ET CÉLESTINE

De Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier (France Belgique, 2012)
Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d'amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l'ordre établi.
Durée totale : 1h16, en français, âge: 0/6 ans

Ouverture des portes: 14h30
Tarifs: CHF 10.- par entrée (5.- par enfant dès le deuxième enfant) avec un sirop offert.

> Voir la bande-annonce
> Télécharger le programme des P'tits cinéphiles de janvier à mai 2017

LA JEUNE FILLE SANS MAINS
De Sébastien Laudenbach
Avec les voix de Anais Demoustier, Jérémie Elkaim
Animation, France, 2016, 1h13, en français, 10/16
Première ssuisse


DÈS 10 ANS

En des temps difficiles, un meunier vend sa fille au Diable. Protégée par sa pureté, elle lui échappe mais est privée de ses mains. Cheminant loin de sa famille, elle rencontre la déesse de l'eau, un doux jardinier et le prince en son château. Un long périple vers la lumière...

Librement adapté du conte des frères Grimm, La Jeune Fille sans Mains, le premier long-métrage de Sébastien Laudenbach, est un film d'animation splendide et d'une poésie rare, au dessin léger, parsemé de trous: «La Jeune Fille sans Mains propose une image qui n'est pas finie. Ou pour le dire autrement, qui est in-finie. J'aime à penser que cet infini ouvre l'imagination du spectateur dont le cerveau, en manque, doit travailler pour en combler les lacunes» (Sébastien Laudenbach).

«De cet implacable récit métaphorique sur la noirceur de la nature humaine, Sébastien Laudenbach tire un film d'animation lumineux, une oeuvre qui ne cesse de se réinventer sous nos yeux» (Télérama).
«Un magnifique périple vers la lumière» (Positif).

Festivals:
Cannes 2016, Sélection ACID / Annecy 2016, Prix du Jury / Césars 2017, Nomination meilleur film d'animation

Les projections en avril
Samedi 1 - 16h30
Dimanche 2 - 18h30
Samedi 8 - 16h30
Dimanche 9 - 16h30
Mercredi 12 - 20h
Vendredi 14 - 16h30
Samedi 15 - 16h30
Dimanche 16 - 16h30
Lundi 17 - 16h30
Samedi 22 - 16h30
Jeudi 27 - 20h
Vendredi 28 - 19h
Samedi 29 - 18h30
Dimanche 30 - 16h30

> Voir la bande-annonce

LE CHANTEUR DE GAZA (THE IDOL)
De Hany Abu-Assad
Avec Tawfeek Barhom, Kais Attalah, Hiba Attalah
Fiction, Palestine, Royaume Uni, Qatar, 2016, 1h35, 8/12
Première sortie en salle


Mohammed Assaf et sa soeur sont depuis leur enfance sous le charme de la musique. Quand il était encore un enfant, il chantait déjà sur des célébrations de mariage. Mais maintenant qu'il a 25 ans, Assaf a d'autres ambitions musicales. Il veut participer à l'émission TV Arab Idol, pour lequel il devra faire un voyage dangereux de la bande de Gaza vers l'Egypte. Sans passeport, en passant secrètement la frontière sans invitation officielle, même pour une audition, il prend le risque de faire le voyage...

Le cinéaste palestinien Hany Abu-Assad, connu pour ses films sociaux et politiques, dont Paradise Now et Omar, deux films sur le conflit israélo-palestinien nommés aux Oscars dans la catégorie meilleur film étranger en 2005 et 2013, réalise un biopic sur la vie et le rêve de Mohammad Assaf, le véritable gagnant de l'émission Arab Idol en 2013, aujourd'hui devenu une véritable star et un symbole d'espoir pour les Palestiniens.

«Une feel good story venue de Palestine, virtuosement mise en scène» (Hollywood Reporter).

Festivals:
Rotterdam 2016, Sélection officielle / Minneapolis 2016, Compétition internationale / Asia Pacific Awards, Prix Unesco

Les projections en avril
Samedi 1 - 18h30
Dimanche 2 - 16h30
Lundi 3 - 20h
Vendredi 7 - 19h
Samedi 8 - 18h30
Dimanche 9 - 20h30
Mardi 11 - 20h
Jeudi 13 - 20h
Vendredi 14 - 20h30
Samedi 15 - 20h30
Dimanche 16 - 18h30
Lundi 17 - 20h30
Jeudi 20 - 20h
Vendredi 21 - 21h
Samedi 22 - 18h30
Dimanche 23 - 16h30
Mercredi 26 - 20h
Vendredi 28 - 21h
Samedi 29 - 20h30
Dimanche 30 - 20h30

> Voir la bande-annonce

IMPASSE
D'Elise Shubs
Documentaire, Suisse, 2017, 1h01, en français, 16/16
Première sortie en salle


Un documentaire sur la prostitution, sans la montrer. Des femmes, pour la grande majorité migrantes et mères de famille qui, courageusement louent leur corps pour joindre les deux bouts ou qui sont prises dans des réseaux de trafic d'êtres humains. A l'écart des clichés et des préjugés, leurs témoignages au plus proche de l'intime, racontent librement l'envers du décor: la prostitution de rue et de salons en Suisse, les impacts de la mise à disposition de leurs corps, la survie, le secret, la destruction et l'espoir.

Elise Shubs, qui signe son premier long-métrage après avoir travaillé notamment sur le film Vol Spécial de Fernand Melgar, a passé une année d'immersion, par tous les temps et à toute heure, dans le quartier de Sévelin à Lausanne, pour rencontrer les femmes qui deviendront les protagonistes de son film. Elle s'entoure notamment du photographe Matthieu Gafsou, qui signe l'image et sublime la parole de ces femmes.

Festival:
Journées de Soleure 2017, Sélection officielle

Les projections en avril
Samedi 1 - 20h30
Mardi 4 - 20h
Jeudi 6 - 20h, en présence de l'équipe du film
Samedi 8 - 20h30
Lundi 10 - 20h
Samedi 15 - 18h30
Dimanche 16 - 20h30
Lundi 17 - 18h30
Mardi 18 - 20h
Vendredi 21 - 19h, en présence de la cinéaste
Dimanche 23 - 20h30
Lundi 24 - 20h
Samedi 29 - 16h30
Dimanche 30 - 18h30

Jeudi 6 avril à 20h: Impasse en présence de la cinéaste et de l'équipe du film
La cinéaste viendra présenter son film en avant-première le jeudi 6 avril à 20h, accompagnée du photographe Matthieu Gafsou, chef opérateur sur ce projet, et de l'équipe du film. Née à Renens en 1980, dans un quartier multiculturel, Elise Shubs grandit au milieu des bruits industriels, de gare ferroviaire et d'habitats communautaires. Après un Master en sciences humaines, elle se spécialise en droit d'asile et fonde l'association Country Information Research Center (CIREC). Sa connaissance des mondes des pauvres en droit et de la migration lui ouvre les portes de l'association Climage Audiovisuel, à Lausanne, où elle travaille pendant plusieurs années, notamment sur Vol Spécial de Fernand Melgar. Actuellement vice-présidente de Casa Azul Films, association qui réunit des producteurs-trices et réalisateurs-trices indépendant-e-s à Lausanne, elle y réalise son premier documentaire IMPASSE, sélectionné aux Journées de Soleure.
Ouverture des portes : 19h30, Projection, suivie d'une discussion : 20h
Tarifs habituels : 15.- / 12.- (étudiants, avs, ai, ri, ac, carteculture) / 10.- (membres)


> Voir la bande-annonce
> Réservations par mail à reservation@cityclubpully.ch

DIAMOND ISLAND
De Davy Chou
Avec Sobon Nuon, Cheanick Nov, Madeza Chhem, Mean Korn
Fiction, Cambodge, France, Allemagne, 2016, 1h39, v.o. s-t fr., 16/16


Diamond Island est une île sur les rives de Phnom Penh transformée par des promoteurs immobiliers pour en faire le symbole du Cambodge du futur, un paradis ultra-moderne pour les riches. Bora a 18 ans et, comme de nombreux jeunes originaires des campagnes, il quitte son village natal pour travailler sur ce vaste chantier. C'est là qu'il se lie d'amitié avec d'autres ouvriers de son âge, jusqu'à ce qu'il retrouve son frère aîné, le charismatique Solei, disparu cinq ans plus tôt. Solei lui ouvre alors les portes d'un monde excitant, celui d'une jeunesse urbaine et favorisée, ses filles, ses nuits et ses illusions...

Après le documentaire Le Sommeil d'or consacré au cinéma populaire disparu sous la dictature khmer rouge, Davy Chou, cinéaste français d'origine cambodgienne, retrouve le quartier kitsch de Diamond Island qu'il avait filmé dans son court-métrage Cambodia 2099. Diamond Island, son premier long-métrage de fiction, tourné avec des acteurs non-professionnels, est un portrait de la jeunesse qui vit dans cette île démesurée.

«C'est un récit simple, d'une grande beauté plastique, semé d'effets spéciaux stupéfiants, où aucun détail de mise en scène n'est laissé au hasard» (Le Journal du Dimanche).
«Davy Chou confirme son talent avec sa première fiction aux couleurs pop sur une jeunesse ignorée et interprétée par elle-même. Après les fantômes du passé, Chou filme les mirages du présent. Et c'est beau» (Le Nouvel Observateur).

Festivals:
Cannes 2016, Semaine de la critique - Prix Sacd / Namur 2016, Prix du meilleur premier film / Festival du film romantique de Cabourg 2016, Grand Prix, Mumbaï 2016, Prix du meilleur film

Les projections en avril
Dimanche 2 - 20h30
Vendredi 7 - 21h
Dimanche 9 - 18h30
Vendredi 14 - 18h30
Mercredi 19 - 20h
Samedi 22 - 20h30
Dimanche 23 - 18h30
Mardi 25 - 20h

> Voir la bande-annonce

lundi 03mardi 04jeudi 06vendredi 07samedi 08dimanche 09

14H30Ciné-seniors: Réparer les vivants

16H30La Jeune Fille sans MainsLa Jeune Fille sans Mains

18H30Le Chanteur de GazaDiamond Island

19H00Le Chanteur de Gaza

20H00Le Chanteur de GazaImpasseImpasse, en présence de l'équipe du film

20H30ImpasseLe Chanteur de Gaza

21H00Diamond Island

RÉPARER LES VIVANTS de Katell Quillévéré
SÉANCE CINÉ-SENIORS avec Pro Senectute Vaud


Un vendredi par mois, le Cinéma CityClub accueille une projection Ciné-seniors l'après-midi, dans le cadre des activités de l'association Pro Senectute Vaud.

VE 7 AVRIL À 14H30
RÉPARER LES VIVANTS

De Katell Quillévéré
Avec Tahar Rahim, Emmanuelle Seigner, Anne Dorval
Fiction, France, 2015, 1h43, en français, 8/14 ans

Tout commence dans les vagues... Trois adolescents surfent au lever du jour. Quelques heures plus tard, sur le chemin du retour, c'est l'accident. Simon est en état de mort cérébrale quand il arrive aux urgences. Désormais suspendue aux machines, sa vie n'est plus qu'un leurre. Au même moment, à Paris, une femme attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie...

«On est face à un mélodrame pudique, à l'émotion subtile, Réparer les Vivants bouleverse non pas par la tristesse des évènements mais la lumière qui les traverse» (Culturopoing).

> Voir la bande-annonce

lundi 10mardi 11mercredi 12jeudi 13vendredi 14samedi 15dimanche 16

16H30La Jeune Fille sans MainsLa Jeune Fille sans MainsLa Jeune Fille sans Mains

18H30Diamond IslandImpasseLe Chanteur de Gaza

20H00ImpasseLe Chanteur de GazaLa Jeune Fille sans MainsLe Chanteur de Gaza

20H30Le Chanteur de GazaLe Chanteur de GazaImpasse

lundi 17mardi 18mercredi 19jeudi 20vendredi 21samedi 22dimanche 23

15H00Les p'tits cinéphiles: ernest et célestine

16H30La Jeune Fille sans MainsLa Jeune Fille sans MainsLe Chanteur de Gaza

18H30ImpasseLe Chanteur de GazaDiamond Island

19H00Impasse

20H00ImpasseDiamond IslandLe Chanteur de Gaza

20H30Le Chanteur de GazaDiamond IslandImpasse

21H00Le Chanteur de Gaza

lundi 24mardi 25mercredi 26jeudi 27vendredi 28samedi 29dimanche 30

16H30ImpasseLa Jeune Fille sans Mains

18H30La Jeune Fille sans MainsImpasse

19H00La Jeune Fille sans Mains

20H00ImpasseDiamond IslandLe Chanteur de GazaLa Jeune Fille sans Mains

20H30Le Chanteur de GazaLe Chanteur de Gaza

21H00Le Chanteur de Gaza







réalisation: atelierk &
réseau de compétences