Quinzaines de l'année:
 



MARS


jeudi 01vendredi 02samedi 03dimanche 04

14H30Ciné-seniors: Petit paysan

15H00Concerts: "Sweet Sunday Afternoon"

16H30WINTER BROTHERS

18H30I am not a witch

19H00WINTER BROTHERS

20H00Winter Brothers

20H30JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARC

21H00Jeannette, l'enfance de Jeanne d'ArcWINTER BROTHERS

CINÉ-SENIORS

Un vendredi par mois, le Cinéma CityClub accueille une projection Ciné-seniors l'après-midi, en collaboration avec l'association Pro Senectute Vaud.

VENDREDI 2 MARS À 14H30
PETIT PAYSAN
D'Hubert Charuel
Avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners
Fiction, France, 2017, 1h30, en français, 12/14

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s'organise autour de sa ferme, sa soeur vétérinaire et ses parents dont il a repris l'exploitation. Alors que les premiers cas d'une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l'une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n'a rien d'autre et ira jusqu'au bout pour les sauver.
«Entre un rêve de vache, un vêlage filmé en temps réel, quelques brefs moments d'humour et de suspens, Petit Paysan a su se frayer un chemin à travers la grande fresque cinématographique de la ruralité française» (Positif).

Infos pratiques
Ouverture des portes: 14h
Projection: 14h30
Tarif: 10.- (collation comprise)

> Voir la bande-annonce
> Achat de billets en ligne

DIMANCHE 4 MARS
"SWEET SUNDAY AFTERNOON"
Un dimanche après-midi tendresse, avec deux magnifiques groupes de jazz: Aksham et Melismetiq


Le CityClub célèbre la douce salle de concert qu'elle sait être, l'histoire d'un dimanche après-midi exceptionnel, avec Aksham et Melimetiq, deux des plus beaux groupes de jazz du moment. Se partageront la scène dans leurs projets respectifs, la chanteuse albanaise Elina Duni, les pianistes Marc Perrenoud et Shai Maetro, le trompettiste David Enhco et le batteur Arthur Hnatek.

CONCERT À 15H: AKSHAM (CH)
La chanteuse d'origine albanaise Elina Duni s'allie au pianiste genevois Marc Perrenoud et au trompettiste français David Enhco pour une création musicale extraordinaire. Sous le nom d'«Aksham», ou «crépuscule» en turc, les cinq musiciens nous emmènent à la découverte de steppes anciennes, au nord de la mer Noire. Conte à cinq voix, Aksham capture des mélodies lointaines, transcende les frontières géographiques et temporelles. Un quintet au charisme et à la créativité merveilleuse!
Avec: Elina Duni (voix), David Enhco (trompette), Marc Perrenoud (piano), Florent Nisse (contrebasse), Fred Pasqua (batterie)

CONCERT À 17H30: MELISMETIQ (CH/US)
Cofondé par le batteur et compositeur suisse Arthur Hnatek et le trompettiste islandais Ari Bragi Karason, Melismetiq sort son premier album avec l'exceptionnel pianiste israélien Shai Maestro, et le bassiste canadien Rick Rosato. Les improvisations du quartet et ses compositions lyriques inspirantes se fondent dans une expérience musicale magnifique, luxuriante et apaisante. Les concerts de Melismetiq sont une vraie célébration du coeur, où se nichent les trésors de l'immobilité.
Avec: Arthur Hnatek (batterie, électronique), Ari Bragi Kárason (trompette, bugle), Shai Maestro (piano, rhodes), Rick Rosato (basse)

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 14h30
Concert Akshan: 15h
Concert Melismetiq: 17h30
Tarifs: 30.- / 25.- (membres, étudiants, avs, ai, ri, ac, carteculture)
Petite restauration sur place

> Achat de billets en ligne

WINTER BROTHERS (VINTERBRODE)
De Hlynur Pálmason
Avec Elliott Crosset Hove, Lars Mikkelsen, Peter Plaugborg
Fiction, Danemark, Islande, 2017, 1h34, v.o. s-t fr., 16/16


Emil travaille avec son frère dans une carrière de calcaire et vend aux mineurs l'alcool frelaté qu'il fabrique. Les relations changent lorsque la mixture préparée par Emil est accusée d'avoir empoisonné l'un d'entre eux...

Tourné entièrement aux alentours d'une mine de calcaire et d'une vallée au Danemark, Winter Brothers est un premier film brut, sec et majestueux, qui parvient à relier le cinéma muet à ce qu'il y a de plus contemporain. Multi-primé et l'un des films-événement au dernier Festival de Locarno, Winter Brothers est une oeuvre sublime à l'esthétique avant-gardiste, réalisé par jeune cinéaste prometteur, également artiste visuel et vidéaste.

Locarno 2017, Prix du meilleur acteur, du meilleur film européen, du Jury des jeune et mention spéciale du Jury oecuménique / Toronto 2017, Sélection / Angers 2018, Grand Prix / Copenhague 2017, Grand Prix

Les projections en mars
Jeudi 1 - 20h
Vendredi 2 - 19h
Samedi 3 - 16h30
Dimanche 4 - 21h
Mercredi 7 - 20h
Vendredi 9 - 21h
Samedi 10 - 18h30
Mercredi 14 - 20h
Vendredi 16 - 21h
Samedi 17 - 16h30
Dimanche 18 - 20h30
Lundi 19 - 20h
Samedi 24 - 16h30
Mercredi 28 - 20h30
Samedi 31 - 16h30

Hlynur Pálmason
Hlynur Pálmason est né en 1984 en Islande. Il commence sa carrière en tant qu'artiste visuel et s'oriente vers le cinéma en entrant à l'Ecole nationale de cinéma danoise. Son film de fin d'étude, A Painter (2013), Prix du meilleur film à Odense et Reykjavík, est nommé à l'Académie danoise du cinéma. Son dernier court-métrage, Seven Boats (2014) est présenté à Toronto. Winter Brothers est son premier long-métrage, maintes fois primé dans les festivals internationaux. Hlynur vit à Copenhague et travaille actuellement sur son second long métrage, A White, White Day. En parallèle, il expose ses travaux artistiques et ses installations vidéo.

Sortie du film en collaboration avec le cinéma Bellevaux.

> Voir la bande-annonce
> Achat de billets en ligne

I AM NOT A WITCH
De Rungano Nyoni
Avec Margaret Mulubwa, Henry B. J. Phiri, Nancy Mulilo
Fiction, Zambie, France, 1h34, v.o. s-t fr., 16/16


Shula, 9 ans, est accusée de sorcellerie par les habitants de son village et est envoyée dans un camp de sorcières. Entourée de femmes bienveillantes, condamnées comme elle par la superstition des hommes, la fillette se croit frappée d'un sortilège: si elle s'enfuit, elle sera maudite et se transformera en chèvre... Mais la petite Shula préfèrera-t-elle vivre prisonnière comme une sorcière ou libre comme une chèvre?

Librement inspiré du conte La Chèvre de Monsieur Seguin d'Alphonse Daudet, I Am Not a Witch a été une véritable révélation lors du dernier Festival de Cannes, remarqué par sa liberté de récit et par le jeu époustouflant de la petite Margaret Mulubwa. Le premier long-métrage de la cinéaste d'origine zambienne, déjà lauréate de plusieurs prix et d'une nomination aux Oscars avec ses courts-métrages.
«L'on se dit qu'on tient en Rungano Nyoni, sous le signe de l'élégance graphique et de l'humour fin, une belle promesse de cinéma. Son film, tourné avec des non-professionnels, est un conte moderne sur une croyance ancienne, tout son intérêt venant de là, de cette manière incisive et tendre à la fois d'aborder un système dont on s'est émancipé, sans pour autant cesser de s'y référer et de le critiquer» (Le Monde).

Cannes 2017, Quinzaine des réalisateurs / Toronto 2017, Section Discovery - Film de clôture / Sunance 2018, Sélection / Black Movie 2018, Sélection

Les projections en février
Jeudi 1 - 20h
Dimanche 4 - 18h30
Mardi 6 - 20h
Vendredi 9 - 19h
Samedi 10 - 16h30
Mercredi 14 - 20h
Samedi 17 - 21h
Dimanche 18 - 18h30
Mercredi 21 - 20h
Vendredi 23 - 19h
Lundi 26 - 20h

Les projections en mars
Samedi 3 - 18h30
Lundi 5 - 20h
Vendredi 9 - 19h
Samedi 11 - 18h30
Jeudi 15 - 20h

Rungano Nyoni
Née en Zambie, Rungano Nyoni a grandi au Pays de Galles et vit au Portugal. Elle est diplômée de l'Université de Birmingham et a suivi une formation d'actrice à l'University of Arts de Londres. En 2010, elle réalise son premier court-métrage, The List, et remporte un BAFTA. Puis, son court-métrage Mwansa The Great est sélectionné dans plus de 100 festivals et remporte plus de 20 prix. Elle co-écrit ensuite le court-métrage The Mass of Men qui remporte le Léopard d'Or à Locarno en 2012. Son dernier court-métrage, Listen, qu'elle co-réalise dans le cadre du programme «Nordic Factory» de la Quinzaine des réalisateurs, remporte notamment un prix à Tribeca et est nommé aux Oscars. I Am Not a Witch est son premier long-métrage; développé au sein de la Résidence de la Cinéfondation, le film est en sélection à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2017 et fait la clôture de la section Discovery du Festival de Toronto 2017.

> Voir la bande-annonce
> Achat de billets en ligne

JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARC
De Bruno Dumont
Avec Lise Leplat Prudhomme, Jeanne Voisin, Lucile Gauthier
Fiction, France, 2017, 1h55, en français, 16/16

Domrémy, 1425. Jeannette n'est pas encore Jeanne d'Arc, mais à 8 ans elle veut déjà bouter les Anglais hors du royaume de France...

Inspirée du Mystère de la charité de Jeanne d'Arc (1910) et de Jeanne d'Arc (1897) de Charles Péguy, la Jeannette de Bruno Dumont revisite les jeunes années d'une future sainte sous forme d'un film musical à la BO électro-pop-rock signée Gautier Serre, alias Igorrr, et aux chorégraphies signées Philippe Decouflé.
Le père du P'tit Quinquin et de Ma Loute revient avec un film musical hors norme, jouant des anachronismes et des situations cocasses. Un des réalisateurs français les plus originaux et inventifs de sa génération, déjà à l'honneur au CityClub en 2014 avec P'tit Quinquin. «Bruno Dumont offre avec Jeannette son film le plus impur, bizarre et encombré en même temps que le plus fièrement minimal, et superbe. Avec ce petit chef-d'oeuvre, son cinéma s'envole définitivement» (Les Cahiers du cinéma).

Cannes 2017, Quinzaine des Réalisateurs / Prix Louis Delluc, Nomination meilleur film, Lumière Awards 2018, Nomination meilleure musique

Les projections en mars
Vendredi 2 - 21h
Samedi 3 - 20h30
Samedi 10 - 16h
Dimanche 11 - 20h30
Samedi 17 - 18h
Vendredi 23 - 21h
Samedi 24 - 20h30
Dimanche 25 - 18h
Lundi 26 - 20h
Vendredi 30 - 16h
Samedi 31 - 18h

Bruno Dumont
Bruno Dumont est né en 1958 dans le Nord, à Bailleul. C'est dans cette ville des Flandres qu'il réalises ses deux premiers films, La Vie de Jésus (1997) et L'Humanité (1999), acclamés à Cannes et qui imposent directement Bruno Dumont comme un cinéaste singulier, à rebours de la production française contemporaine. Dans ses films, il tourne souvent avec des acteurs non professionnels et cherche «la douce lumière» tapie en chaque être humain malgré la violence et la laideur du monde, Il réalise Twentynine Palms en Californie en 2003, Flandres en 2006, Hors Satan en 2011. Après Camille Claudel 1915 avec Juliette Binoche en 2012, il s'attaque à la comédie extravagante avec P'tit Quinquin en 2014, puis Ma Loute en 2016. Repoussant les limite du réel, il réalise Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc en 2017. Il prépare actuellement son nouveau film, Coin coin et les Z'inhumains, la suite du P'tit Quinquin.

> Voir la bande-annonce
> Achat de billets en ligne

lundi 05mercredi 07jeudi 08vendredi 09samedi 10dimanche 11

15H00P'TITS CINéPHILES: A deux, c'est mieux - dès 2 ans

16H00JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARC

16H30MACHINES

18H30WINTER BROTHERSI AM NOT A WITCH

19H00I AM NOT A WITCH

20H00I AM NOT A WITCHWINTER BROTHERSévénement: L'Ordre divin

20H30MachinesJEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARC

21H00WINTER BROTHERS

LES P'TITS CINÉPHILES

Le Cinéma CityCub fait la part belle aux familles! Des films inédits, adaptés aux tout-petits, de très loin à plus près de chez nous, que ce soit pour s'initier au cinéma, pour faire une pause, pour rêver d'un autre monde ou pour apprendre à raconter. Ne manquez pas les rendez-vous des P'tits cinéphiles au Cinéma CityClub!

DIMANCHE 11 ET 25 MARS À 15H
À DEUX, C'EST MIEUX! I Dès 2 ans
À deux, c'est tellement mieux pour partager ses jeux, ses peines ou ses expériences... Une balade tout en douceur à travers sept courts-métrages sur le thème de l'amitié, avec des jeunes enfants plein de rêves et beaucoup d'animaux: des moutons, une taupe, des vers de terre, un moineau ou un lapin!

Infos pratiques
Durée totale: 38', en français, âge: 0/6 ans
Ouverture des portes: 14h30
Tarif: CHF 10.- par spectateur (5.- par enfant dès le deuxième enfant) avec un sirop offert

> Achat de billets en ligne
> Tout le programme des "P'tits cinéphiles" jusqu'à mai

MACHINES
De Rahul Jain
Documentaire, Inde, Allemagne, Finlande, 2016, 1h11, v.o. s-t fr., 8/14


Le réalisateur indien Rahul Jain présente un portrait intime du rythme de vie et de travail d'une gigantesque usine textile de Gujarat, en Inde. Une image époustouflante, au coeur des machines pour un film politique, ponctué de paroles d'ouvriers, entourés de bras d'aciers.

«Avec son caméraman, le réalisateur plonge les usines et les ouvriers dans un univers de couleurs saturées qui rappellent des peintures classiques. Impressionnant et poignant» (Programmkino). «Le réalisateur brosse le portrait des ouvriers d'une usine dans laquelle les produits sont mieux traités que les gens qui les fabriquent. Machines est un magnifique état des lieux d'une industrie controversée» (SRF Kultur).

Sundance 2017, Prix spécial du Jury pour la photographie / Zurich 2017, Prix du meilleur documentaire

Les projections en mars
Samedi 10 - 20h30
Dimanche 11 - 16h30
Vendredi 16 - 19h
Dimanche 18 - 18h30
Samedi 24 - 18h30
Dimanche 25 - 20h30
Jeudi 29 - 20h
Vendredi 30 - 20h30

> Voir la bande-annonce
> Achat de billets en ligne

JEUDI 8 MARS À 20H
Journée internationale des droits des femmes:
projection du film L'Ordre divin de Petra Volpe et discussions


A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le Cinéma CityClub et la Bibliothèque Médiathèque de Pully proposent la projection gratuite du film L'Ordre divin de Petra Volpe, qui revient sur l'introduction du droit de vote des femmes suisses en 1971. Une projection suivie d'une discussion avec Marie-Claude Hofner, médecin à l'Unité de médecine des violences du CHUV, qui s'est beaucoup engagée dans les luttes d'émancipation des femmes.

L'ORDRE DIVIN DE PETRA VOLPE
(Fiction, Suisse, 2017, 1h37, v.o. s-t fr., 12/14 ans)
Nora est une jeune mère au foyer. En 1971, elle vit avec son mari et ses deux fils dans un paisible village suisse où l'on a peu senti les bouleversements du mouvement de 68. Pourtant, la paix dans les chaumières et dans son foyer commence à vaciller quand Nora se lance dans le combat pour le suffrage féminin...
Le premier long-métrage de fiction sur le droit de vote des femmes en Suisse et son introduction tardive en 1971: un hommage à toutes les personnes qui se sont battues à l'époque pour l'égalité des droits politiques et toutes celles et ceux qui s'engagent aujourd'hui pour l'égalité des sexes et l'autodétermination.

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 19h30
Projection, suivie d'une discussion: 20h
Entrée gratuite

> Voir la bande-annonce
> Réservations (entrée libre)

lundi 12mardi 13mercredi 14jeudi 15vendredi 16samedi 17dimanche 18

10H30Comme les grands: Lumière! - dès 6 ans

16H30WINTER BROTHERSMAKALA

18H00JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARC

18H30MACHINES

19H00MACHINES

19H30Printemps de la poésie: film et rencontre

20H00JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARCWINTER BROTHERSI AM NOT A WITCH

20H30MAKALAWINTER BROTHERS

21H00WINTER BROTHERS

AU CINÉ COMME LES GRANDS

Un dimanche matin par mois à 10h30, le Cinéma CityClub propose une projection spéciale pour les enfants de 6 à 12 ans, avec le soutien de la Ville de Pully. Toutes les séances sont présentées par des médiateurs culturels qui accompagnent les enfants du vestiaire au goûter et discutent avec eux de chaque film en leur livrant des clés de lecture enrichissantes. Du documentaire au récit d'initiation, en passant par la plus fine des animations et le classique du cinéma, «Au Ciné comme les grands» est le rendez-vous pour tous les enfants!

DIMANCHE 18 MARS À 10H30
LUMIÈRES! L'AVENTURE COMMENCE I Dès 6 ans
De Thierry Frémaux
Documentaire, France, 2017, 1h30, en français, 6/10

En 1895, les frères Lumière inventent le Cinématographe et tournent parmi les tout premiers films de l'histoire du cinéma. Mise en scène, travelling, trucage ou remake, ils inventent aussi l'art de filmer. Chefs-d'oeuvre mondialement célèbres ou pépites méconnues, cette sélection de 108 films restaurés offre un voyage aux origines du cinéma, raconté par Thierry Frémaux, le directeur artistique du Festival de Cannes.
Des images inoubliables, drôles et émouvantes qui offrent un regard unique sur la France et le Monde qui s'ouvrent au 20e siècle.

Infos pratiques
Ouverture des portes: 10h, Projection: 10h30
Tarif: CHF 10.- par spectateur (5.- par enfant dès le deuxième enfant)
Séances conçues pour les enfants qui peuvent venir seuls (encadrement assuré par le cinéma du début à la fin des projections) ou accompagnés de leurs proches.

> Achat de billets en ligne
> Tout le programme "Au Ciné comme les grands" jusqu'en mai

MAKALA
D'Emmanuel Gras
Avec Kabwita Kasongo, Lydie Kasongo
Documentaire, France, 2017, 1h36, en français et v.o. s-t fr., 16/16


Au Congo, un jeune villageois espère offrir un avenir meilleur à sa famille. Il a comme ressources ses bras, la brousse environnante et une volonté tenace. Parti sur des routes dangereuses et épuisantes pour vendre le fruit de son travail, il découvrira la valeur de son effort et le prix de ses rêves...

Un documentaire à la beauté formelle extraordinaire qui élève son personnage à «hauteur de mythe en faisant résonner la condition humaine en ce seul être, sorte de Sisyphe incarné en un miséreux prolétaire africain» (Libération). «On a presque la sensation de participer, de transpirer et de s'essouffler avec le personnage. Si la grandeur du cinéma réside dans sa puissance d'incarnation, de dévoilement, de renouvellement du regard, alors on sait que Makala est grand dès ses premières minutes» (Les Inrockuptibles).

Cannes 2017, Semaine de la Critique - Grand Prix / Cannes 2017, Mention spéciale «oeil d'or», les prix du documentaire / Prix Louis Delluc 2017, Nomination meilleur film / Bergen 2017, Prix du meilleur documentaire / FIFF 2018, Film d'ouverture

Les projections en mars
Samedi 17 - 20h30
Dimanche 18 - 16h30
Vendredi 23 - 19h
Dimanche 25 - 16h30
Mardi 27 - 20h
Vendredi 30 - 18h30
Samedi 31 - 20h30

Emmanuel Gras
Emmanuel Gras est un réalisateur français. Particulièrement intéressé par l'aspect visuel du cinéma, il a étudié l'image à l'école Louis Lumière à Paris. Ses films traitent de sujets de société contemporains tout en suivant des partis-pris formels radicaux. Auteur de cinq courts-métrages, il réalise Bovines en 2012 (sélectionné à la section ACID à Cannes) et 300 Hommes, qu'il coréalise avec Aline Dalbis. Makala est son troisième long-métrage, sélectionné et primé à la Semaine de la Critique à Cannes.

> Voir la bande-annonce
> Achat de billets en ligne

MARDI 13 MARS À 19H30
Printemps de la poésie
Rencontre avec Don Paterson et projection du film Emily Dickinson, a Quiet Passion de Terence Davies


Le Cinéma CityClub s'associe au festival Printemps de la poésie qui se tient du 12 au 24 mars dans toute la Suisse romande. Au programme, la rencontre avec le poète écossais Don Paterson, suivie de la projection du film Emily Dickinson, a Quiet Passion de Terence Davies, un sublime biopic consacré à la poète américaine.

19h30: «THE SACRED WORD» - DON PATERSON & M.-E. BRAGG (en anglais)
Rencontre entre un grand poète écossais, Don Paterson, et une écrivaine prêtre anglicane, Marie-Elsa Bragg, autour de la poésie comme spiritualité brute. La poésie a-t-elle vraiment perdu sa capacité à inspirer les hommes et à sacraliser le monde? Tous les deux seront en dialogue avec la Prof. Rachel Falconer, et ils exploreront le rôle du rituel poétique à l'ère digitale.

20h45: PROJECTION DU FILM A QUIET PASSION DE TERENCE DAVIES
(Fiction, Grande-Bretagne, Belgique, 2016, 2h05, v.o. s-t fr., 16/16)
Nouvelle-Angleterre, XIXe siècle. La jeune Emily Dickinson vit dans un pensionnant de jeunes filles et ne cesse de se rebeller contre les discours évangéliques qui y sont professés. De retour au domicile familal, Emily, passionnée de poésie, écrit nuit et jour. Des années plus tard, elle poursuit sa recherche de la quintessence poétique. La rencontre avec une jeune mondaine réfractaire aux conventions sociales ravivera sa rébellion... Inédit en Suisse, A Quiet Passion est le neuvième film du cinéaste anglais Terence Davis (réalisateur de The Deep Blue Sea ou Of Time and the City). Il signe un biopic passionnant et rend un hommage sublime à l'une des plus grandes figures de la poésie américaine.

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 19h
Rencontre et discussion: 19h30
Projection: 20h45
Tarifs: 15.- / 12.- (étudiants, avs, ai, ri, ac, carteculture) / 10.- (membres CityClub)
Petite restauration sur place

> Voir la bande-annonce
> Achat de billets en ligne

lundi 19mardi 20jeudi 22vendredi 23samedi 24dimanche 25

15H00P'TITS CINÉPHILES - DÈS 2 ANS

16H30WINTER BROTHERSMAKALA

18H00JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARC

18H30Makala

19H00MAKALA

20H00WINTER BROTHERSHOTEL JUGOSLAVIJA, en prés. du cinéasteévénement: le vénérable W.

20H30JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARCMACHINES

21H00JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARC

MARDI 20 MARS À 20H
Rencontre cinéma
Avant-première de Hotel Jugoslavija de Nicolas Wagnières, en sa présence


Pour son premier long-métrage, le cinéaste lausannois d'origine yougoslave Nicolas Wagnières réalise un essai documentaire autour du mythique bâtiment belgradois et interroge ce qu'a pu être «l'identité yougoslave» et ce qu'elle peut encore signifier aujourd'hui. Sélectionné au dernier festival de Berlin, Hotel Jugoslavija est projeté en avant-première au CityClub en présence du cinéaste.

HOTEL JUGOSLAVIJA DE NICOLAS WAGNIÈRES
(Documentaire, Suisse, 2017, 1h18, en français et serbe s-t fr., 16/16)
L'Hotel Jugoslavija, bâtiment mythique construit au début des années 1970 à Novi Belgrade en Yougoslavie, a été un symbole et un témoin des différents moments qui ont façonné l'ex-Yougoslavie: de Tito à Milosevic, du socialisme au nationalisme, des bombardements de l'OTAN au libéralisme corrompu. Aujourd'hui, la Yougoslavie n'existe plus, mais l'Hôtel Jugoslavija hante encore le paysage belgradois comme un miroir tendu à une Serbie en quête de nouveaux repères.
En proposant un voyage à travers les époques et les espaces de ce bâtiment, le réalisateur - d'origine yougoslave par sa mère mais né et ayant toujours vécu en Suisse - crée un espace-temps singulier d'où émergent une forme d'inconscient collectif ainsi qu'une part de sa propre identité.

Nicolas Wagnières
Nicolas Wagnières a été disquaire, producteur et dj indépendant durant toutes les années 1990. Il a ensuite repris des études de cinéma à l'école Supérieure des Beaux-Arts de Genève, qu'il a terminé en 2005. Suite à cinq années dans le domaine institutionnel (assistant aux Beaux-Arts et collaborateur de recherche au réseau master cinéma - projet Walking the edit), il collabore régulièrement avec le milieu de la danse et du théâtre genevois (Foofwa d'Imobilité, Noemi Lapzeson ou Jérôme Richer), et développe des projets documentaires. Hotel Jugoslavija est son premier long-métrage documentaire, dévoilé en première mondiale à la Mostra de Sao Paulo (New Directors Competition) et sélectionné à la section Panorama du festival de Berlin 2018.

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 19h30
Projection, suivie d'une discussion: 20h
Tarifs habituels: 15.- (plein) /12.- (réduit) / 10.- (membres)

> Voir la bande-annonce
> Achat de billet en ligne

JEUDI 22 MARS À 20H
Semaine d'actions contre le racisme: rencontre et projection
Projection du film Le Vénérable W. de Barbet Schroeder et discussions


Dans le cadre de la Semaine d'actions contre le racisme, le Bureau cantonal pour l'intégration des étrangers et la prévention (BCI) propose, en collaboration avec le Cinéma CityClub et Amnesty International Suisse, la projection du dernier film du cinéaste franco-suisse Barbet Schroeder, Le Vénérable W., portrait du très controversé moine bouddhiste birman au discours haineux. Une projection en présence d'Amina Benkais, déléguée à l'intégration du Canton de Vaud, de Manon Schick, directrice d'Amnesty International Suisse, et du producteur du film, le cinéaste suisse Lionel Baier.

LE VÉNÉRABLE W. DE BARBET SCHROEDER
(Documentaire, Suisse, France, 2017, 1h40, v.o. s-t fr., 16/16)
En Birmanie, le «Vénérable W.» est un moine bouddhiste très influent. Partir à sa rencontre, c'est se retrouver au coeur du racisme quotidien, et observer comment l'islamophobie et le discours haineux se transforment en violence et en destruction. Pourtant nous sommes dans un pays où 90% de la population est bouddhiste, religion fondée sur un mode de vie pacifique, tolérant et non-violent.
Dernier film du cinéaste franco-suisse, déjà auteur de documentaires sur des personnalités controversées (Général Amin Dada, Jacques Verges). «Barbet Schroeder a construit un film qui est comme le diagramme de la mécanique du mal à l'oeuvre. Et cette dissection est si précise, si argumentée, qu'elle prend une portée universelle» (Le Monde). «D'interviews en contre témoignages, d'images d'archives de massacres en propos fielleux paisiblement assumés du Vénérable W, Barbet Schroeder renvoie en miroir Myanmar et l'Occident, créant une avertissement aussi urgent que nécessaire, salutaire qu'édifiant» (Les Fiches du cinéma).

INFOS PRATIQUES
Ouverture des portes: 19h30
Projection, suivie d'une discussion: 20h
Entrée libre, réservations sur www.cityclubpully.ch
Programme complet de la Semaine d'actions contre le racisme sur sa page Facebook.

> Voir la bande-annonce
> Réservations (entrée libre)

lundi 26mardi 27mercredi 28jeudi 29vendredi 30samedi 31

16H00JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARC

16H30WINTER BROTHERS

18H00JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARC

18H30MAKALA

20H00JEANNETTE, L'ENFANCE DE JEANNE D'ARCMAKALAMACHINES

20H30WINTER BROTHERSMACHINESMAKALA







réalisation: atelierk &
réseau de compétences